L’œuvre existe dans une pensée qui se construit sur la chose (#2)

Publié le par ap

L’art, un produit comme les autres 

On ne cessera de s’étonner de cette valse des étiquettes qui, au gré des époques, tentent de définir la nature et le statut des œuvres d’art, marquent certains discours, soulignent des tendances ou justifient certaines postures. Construire  ou déconstruire  , structurer ou déstructurer, dématérialiser  et  rematérialiser  l’objet artistique, ne sont que des termes d’observation et d’analyse permettant de mesurer des oscillations esthétiques, lesquelles ont certainement moins à voir avec les préoccupations des artistes qu’avec celles de la scène artistique, critiques, marchands et collectionneurs confondus. L’art est pour les uns un moyen d’expression, pour les autres un objet d’échange. La valeur réelle de cet objet n’existe que par l’intérêt que lui portent les usagers. « Un robinet qui cesse de couler quand on ne l’écoute pas » proclamait avec ironie Marcel Duchamp.

L’Art Contemporain, dans son acception la plus large, c'est-à-dire historiquement, désigne une période de création que certains situent entre 1945 et nos jours et que d’autres préfèrent envisager au tournant des années 60-70. Sans vouloir rentrer ici dans une querelle des classifications et de catégories esthétiques, il semble cependant que ce qui faisait encore l’illusion au sortir de la seconde guerre mondiale cherchant dans l’art des valeurs sacrées ou magiques se soit peu à peu mué en une série de désenchantements laissant place à des réalisations artistiques dont le primat de l’intention prenait le pas sur les aspects sensibles, voire les excluait - l’idée plutôt que le corps –. Tout au moins c’est le sentiment qui transparait des discours critiques justifiant ou accompagnant ces démarches alors qu’il apparait dans le même temps qu’un nombre non négligeable des créateurs continue à accorder un intérêt particulier à la nature des médiums, à la qualité des matières et aux significations qui découlent de leurs manipulations.

Qui peut honnêtement soutenir, par exemple, que Double négative 1969-1970, cette tranchée ouverte par Michael Heizer au bord d’un plateau surplombant un canyon du Névada n’est pas, avant tout, le déplacement de 244 000 tonnes de matière minérales, et que cette saignée livrée au travail du temps (comme n’importe quelle œuvre d’ailleurs), continue sa métamorphose… L’éphémère du dessein initial, (l’idée de son tracé et l’effectivité de sa trace), qui marque ainsi définitivement un support (naturel) sans l’idée d’une fonctionnalité, bien que ne pouvant figurer tel quel dans l’espace d’une institution, est pourtant devenu partie intégrante de l’histoire d’un geste esthétique contemporain. Ce qui peut interroger dans cette œuvre de Heizer ce n’est pas le manque de matière, c’est la raison du geste. A défaut de pouvoir y répondre tout à fait on pourra par exemple essayer de comprendre ce qui pousse quelqu’un à tracer à la plume quelques traits sur une feuille ?

Bien souvent encore des artistes comme Wostell, Beuys, ont utilisé de la matière – parfois très charnelle (viande, graisse…) – dans des performances ou des happenings. Cette matérialité physique, dans nombreuses manifestations du Body Art était même d’autant plus tangible que les corps étaient soumis à rude épreuve.

La matérialité d’une œuvre, même à minima (la forme du happening en est l’exemple limite), demeure la condition incontournable et nécessaire de son existence,  de sa visibilité, de sa diffusion et de sa circulation. Un dessin d’artiste effacé, une exposition « de vide », des enregistrements de battements de cœurs stockés dans une île japonaise, un environnent éphémère, un protocole d’accrochage d’œuvres acquises par un musée (exposées ou non), sont encore quelque chose. Traces et inscriptions analogiques ou numériques sur des supports, dans l’espace et le temps y sont toujours patents. Ce n’est donc pas tant la matérialité de l’œuvre qui aurait disparue (et qu’il faudrait recharger) que la nature même du processus de création qui s’est profondément modifiée, voire inversée. 

[...]

 

Publié dans Réplique(s)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

nadia 23/09/2019 15:46

Bonjour je me prénomme nadia mère de 3 enfants. Je vivais à briouze avec mon mari, quand en 2018 il

décida d'aller en voyage d'affaire à Bresil , où il tomba sur le charme d'une jeune vénézuélienne et ne

semblait même plus rentrer. Ces appels devenaient rares et il décrochait quelquefois seulement et après du

tout plus quand je l'appelais. En février 2019, il décrocha une fois et m'interdit même de le déranger.

Toutes les tentatives pour l'amener à la raison sont soldée par l'insuccès. Nos deux parents les proches

amis ont essayés en vain. Par un calme après midi du 17 février 2019, alors que je parcourais les annonce

d'un site d'ésotérisme, je tombais sur l'annonce d'un grand marabout du nom ZOKLI que j'essayai toute

désespérée et avec peu de foi car j'avais eu a contacter 3 marabouts ici en France sans résultât. Le grand

maître ZOKLI promettait un retour au ménage en au plus 7 jours . Au premier il me demande d’espérer un

appel avant 72 heures de mon homme, ce qui se réalisait 48 heures après. Je l'informais du résultat et il

poursuivait ses rituels.Grande fut ma surprise quand mon mari m’appela de nouveau 4 jours après pour

m'annoncer son retour dans 03 jours. Je ne croyais vraiment pas, mais étonnée j'étais de le voire à

l'aéroport à l'heure et au jour dits. Depuis son arrivée tout était revenu dans l'ordre. c'est après

l'arrivé de mon homme que je décidai de le récompenser pour le service rendu car a vrai dire j'ai pas du

tout confiance en ces retour mais cet homme m'a montré le contraire.il intervient dans les domaines

suivants

Retour de l'être aimé
Retour d'affection en 7jours
réussir vos affaires , agrandir votre entreprises et trouver de bon marché et partenaires
Devenir star
Gagner aux jeux de hasard
Avoir la promotion au travail
Envoûtements
Affaire, crise conjugale
Dés-envoûtement
Protection contre les esprits maléfices
Protection contre les mauvais sorts
Chance au boulot évolution de poste au boulot
Chance en amour
La puissance sexuelle.
agrandir son pénis
Abandon de la cigarette et de l'alcool

voici son adresse mail : maitrezokli@hotmail.com vous pouvez l'appeler directement ou l 'Ecrire sur

whatsapp au 00229 61 79 46 97

Dissertation writing service 13/07/2017 08:40

You subject is exceptionally awesome and valuable for us… thank you And I like play diversion, If you have quite a while than visit to dissertation writing service website and get benefits of essay writing.