Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Amorces (1)

Friche, La levée, Tavier sont les trois premiers textes d'un récit qui pour l'instant a pour titre "Amorces". Je n'ai aucune idée de ce qui va advenir de ces personnages, apparus un jour de forte fièvre ... Ceci est donc une invitation à ceux qui auraient...

Lire la suite

Il s’entête

Et pourquoi ces vagues souvenirs, ne viendraient-ils pas d'une réminiscence, d'une image profondément ancrée dans sa mémoire, celle d’une image rencontrée par hasard, dans la rue ou dans une revue, dans une pub pour parfum, pour lessive, pour serviettes...

Lire la suite

Vénus empruntée

E lle (18 ans à peine) – Tu la trouve si belle que ça ? Lui (la cinquantaine passée) - …une question se pose concernant l’étrange beauté de ces femmes. Qui sont-elles celles qui ont marqué son regard ? Car beaucoup sont unanimes pour affirmer que « ce...

Lire la suite

Vert ou rose (digression)

(Où l’on apprend que c'est Vulcain - Héphaïstos ... [j'ai failli cet os, ou jet faille cet ose, quelle faillite ose,] le spectateur privilégié et privé - je veux dire frustré ! - de cette mise en scène… Car il ne faut pas croire ceux qui prétendent l'avoir...

Lire la suite

Or l'aurore...

Or l'aurore...

On s’est jeté des regards en coin pendant des années. En coin de rue… On se voyait généralement le matin. En route pour le boulot. Elle, blonde et svelte. Moi, semblable à moi. Sans surprise. Je la trouvais jolie. Je n’osais pas lui sourire. Je me contentais...

Lire la suite

Le plus simple appareil

Le plus simple appareil

Nous attendions les Martin pour déjeuner. C’était un dimanche. Henri Martin est mon meilleur ami. Je suis complaisant. Tant que je n’aurai pas compris ce qui s’est passé, je préfère le considérer encore comme un ami. Ma femme n’est pas du même avis. "Ceux-là,...

Lire la suite

L’insouciance (fragment 10)

(import express) …de gigantesques portiques, de grandes constructions géométriques, squelettiques, aux formes anguleuses, noires, des grues monstrueuses, se détachant contre le ciel, suspendues au-dessus de l'eau trouble du port. Ballet magistral et inquiétant...

Lire la suite

L’insouciance (fragment 8)

Lent cortège des peupliers sur le canal. Elle tourne et retourne sept fois sa langue dans sa bouche… Cordon dunaire blême sous la lune. La tête roule sur le coton du drap. Le corps en boule se détend façonnant un paysage plus complexe : collines et plaines...

Lire la suite

Lisbonne, Tintin, Hadock et moi.

Lisbonne, Tintin, Hadock et moi.

- J’ai parcouru, il y a une quinzaine d’année, les rues de Lisbonne avec, en mémoire, les images d’un film d’Alain Tanner intitulé, je crois « Dans la ville blanche ». Aujourd’hui, il ne me reste que très peu de chose de ces déambulations au cœur de la...

Lire la suite

Tintin n'a bulle (hé)

Tintin n'a bulle (hé)

Celine Guillemin - Bruxelles? En lisant ton texte, je me suis reconnue... Il n'y a pas plus mauvaise touriste que moi. Impossible de retenir le nom des endroits, ni des lieux typiquement typiques... Plus des impressions, des odeurs, des rencontres......

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>